Agir pour la transition socio-écologique

MENU
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

Bertranges en transition

Les acteurs du département de la Nièvre et plus particulièrement des Bertranges (20 OOO habitants, 32 communes rurales) ont entamé une démarche de transition socio-écologique en avril 2019 : zoom sur une expérience associant dès sa conception les enjeux de lutte contre la précarité aux enjeux écologiques.

Agir ensemble sur la transition socio-écologique

« Bertranges en transition » est un projet de recherche-action animé par l’expérimentation territoire zéro chômeur de longue durée de Prémery, la DREAL et une équipe de chercheurs de la MSH de Dijon.  La communauté de communes des Bertranges a été étroitement associée.

De 2019 à 2022, une démarche participative (ateliers, journées participatives, groupes projet, diagnostics partagés, etc.) a permis de créer une dynamique collective et coopérative entre des acteurs associatifs et institutionnels du territoire des Bertranges autour d’un objectif majeur : comment articuler enjeux sociaux et enjeux écologiques dans des actions concrètes ?

 

Une expérience emblématique : l’expérimentation territoire zéro chômeur de longue durée de Prémery

Le projet Bertranges en transition est animé par le comité local et l’entreprise à but d’emploi (EBE) 58 de l’expérimentation « territoire zéro chômeur de longue durée ».

Le concept de « territoire zéro chômeur de longue durée », expérimenté depuis novembre 2016 dans plusieurs lieux en France, vise à embaucher en CDI toutes les personnes au chômage depuis plus d’un an sur un territoire donné. Les emplois ainsi pourvus représentent des activités à vocation non concurrentielles, notamment d’intérêt social ou environnemental.

Pour en savoir plus sur cette expérimentation, qui illustre parfaitement les enjeux de la transition socio-écologique, découvrez la fiche de valorisation.

De la réflexion à l’action : concrétiser la transition socio-écologique

La première phase en 2019  a permis, au travers de sa méthode collaborative, de favoriser la connaissance mutuelle des acteurs du territoire. Elle avait pour objectif de croiser les points de vue et les réflexions sur l’articulation des enjeux sociaux et écologiques dans une série d’ateliers participatifs.

Ces échanges particulièrement riches ont été capitalisés par la DREAL dans un document de synthèse, et dans le bilan détaillé de la journée participative du 15 octobre 2019 qui a réuni une cinquantaine d’acteurs.

Ces échanges ont favorisé l’émergence d’une dynamique qu’il a fallu ensuite ancrer dans le long terme, afin qu’elle produise des résultats concrets pour le territoire et ses habitants dans une deuxième phase en 2020-2021. Pour cela, des temps d’interconnaissance et des groupes de travail ont été organisés sur les deux thèmes qui avaient été plébiscités dans la phase 1 : l’économie circulaire et l’alimentation durable.

De là est né un ensemble de projets concrets et partenariaux de transition socio-écologique : un atelier de menuiserie en bois recyclé, un atelier de prototypage d’objets, une action de reconditionnement d’ordinateurs, un service de livraison de légumes à domiciles et d’aide au jardinage pour les personnes âgées, des jardins partagés, etc.

Tout ceci a été présenté à la quarantaine de personnes qui se sont mobilisées pour la journée de restitution du 10 mai 2022. Les échanges ont été riches et montrent que la dynamique de mise en liens des acteurs de la transition est féconde et permanente.

Soyez informé de l'actualité de la DREAL Bourgogne-Franche-Comté en saisissant votre email

Votre email ne sera ni transmis à un tiers, ni utilisé dans un but commercial. Son usage est strictement réservé à l'envoi d'informations concernant l'actualité de la DREAL.

Votre inscription a bien été enregistrée.
Vous recevrez notre prochaine newsletter dans les prochains jours.