Agir pour la transition socio-écologique

MENU
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

Le plan climat participatif d'ecla

ECLA, l’Espace communautaire Lons Agglomération, a lancé son Plan climat-air-énergie territorial (PCAET)  au premier semestre 2019. Découvrez comment l’agglomération a impliqué de manière novatrice ses habitants dans la transition socio-écologique de leur territoire.

Chantier de pose de panneaux photovoltaïques sur le toit d'une maison individuelle

Consommation énergétique et qualité de l’air, les enjeux majeurs du territoire

En lançant son Plan climat-air-énergie territorial, l’agglomération ECLA s’est donné pour mission de :

  • diminuer les émissions de gaz à effet de serre pour contribuer localement à diminuer l’impact sur le processus de changement climatique global
  • réduire la vulnérabilité du territoire aux changements climatiques en proposant des actions d’adaptation.

Bien que la lutte contre le changement climatique et l’adaptation à ses effets soient au cœur de cette stratégie, l’agglomération n’omet pas d’intégrer à sa démarche des enjeux économiques et sociaux étroitement liés à cette problématique : c’est le cas notamment de la lutte contre la précarité énergétique, ainsi que du développement et de l’attractivité du territoire, dont dépend bien sûr l’emploi.

Dans cette perspective, la première étape vers l’élaboration du PCAET a consisté en un diagnostic, réalisé à l’échelle de l’agglomération au cours du premier semestre 2019. Ce travail a permis de préciser de manière exhaustive les enjeux majeurs couvrant ce territoire. 

Profil territorial énergie climat air d’ECLA

Professionnels, habitants, tous acteurs de la transition socio-écologique

Outil privilégié de la transition socio-écologique, le PCAET définit des actions concrètes, mais se veut également un vecteur de mobilisation et d’implication des acteurs du territoire. Chacun est concerné, et aucun domaine de la vie d’un territoire n’est exclu de cette démarche. C’est ainsi qu’ECLA a été retenue par la DREAL comme territoire-pilote pour la mise en place d’un dialogue citoyen poussé et novateur. L’objectif était de faire du PCAET un document véritablement co-construit avec la population, permettant une stratégie de transition socio-écologique à la fois collective, concrète et pérenne. 

Une démarche participative

Accompagné par la DREAL et le bureau d’étude Co-sphère, la concertation d’ECLA s’est déroulé durant l’année 2019. Au total, ce sont près de 750 habitants de l’agglomération (dont 350 jeunes de 15 à 25 ans) qui ont élaboré plus de 70 propositions d’actions concrètes pour leur territoire. 

La démarche a débuté par un audit territorial, sous la forme d’entretiens menés avec 52 participants représentant 33 structures (collectivités-associations-entreprises). Un volet “grand public” de cet audit a également été réalisé, par le biais de micro-trottoirs, de recueil de paroles de citoyens et d’enfants, d’une rencontre avec le collectif “Marche pour le climat”, etc. Cet audit territorial a permis de faire émerger quelques idées d’actions, mais surtout de cibler six chantiers prioritaires : l’alimentation, la transition énergétique, la préservation des ressources et de la biodiversité, la mobilité ainsi qu’un chantier transversale sur les conditions pour coopérer entre acteurs du territoire. La démarches s’est alors poursuivie par un “Tour des initiatives” et l’organisation d’ateliers thématiques autour des chantiers prioritaires.

Les jeunes générations ont représenté un public prioritaire de ce dialogue citoyen, pour lequel des actions participatives spécifiques ont été mises en place. Outre des rencontres avec des lycéens, un mur d’expression en ligne a aussi été ouvert, afin de recueillir témoignages, attentes et idées. Le dialogue avec le jeune public a permis de co-construire un temps fort de mobilisation qui s’est tenu en novembre 2019. 

Enfin, un bilan a été dressé, dans lequel l’agglomération ECLA tirera les enseignements de cette année de concertation, en vue de poursuivre l’élaboration de son PCAET en 2020.

Frise de présentation de la démarche

Une expérimentation inspirante

La démarche participative menée dans le cadre du plan climat de l’agglomération de Lons-le-Saunier constitue une expérimentation. A ce titre, elle a fait l’objet d’une capitalisation par la DREAL et le bureau d’étude Co-Sphère.  Un kit méthodologique a ainsi été produit pour vous inspirer dans la conduite de vos propres projets participatifs. En particulier, les pouvoirs publics peuvent y trouver une ressource inspirante pour coconstruire avec les citoyens une stratégie territoriale de transition écologique et solidaire.

Aucune démarche n’est duplicable telle quelle d’un territoire à l’autre. Le kit méthodologique reste donc ancré dans le contexte territoriale de l’agglomération de Lons-le-Saunier. Mais les enseignements que nous avons tirés de cette expérience peuvent tout de même vous aider à vous orienter.

 

 

Soyez informé de l'actualité de la DREAL Bourgogne-Franche-Comté en saisissant votre email

Votre email ne sera ni transmis à un tiers, ni utilisé dans un but commercial. Son usage est strictement réservé à l'envoi d'informations concernant l'actualité de la DREAL.

Votre inscription a bien été enregistrée.
Vous recevrez notre prochaine newsletter dans les prochains jours.